Ma grande croyance : les règles peuvent s’adapter à mes désirs

J’ai déjà vu cette grande croyance à l’oeuvre chez d’autres personnes. En gros, c’est la croyance qu’un miracle va se produire, et que les choses vont pouvoir se faire différemment (parce que c’est moi, parce que je le vaux bien, par compensation…)
Ainsi lorsque j’ai fait part à Bob Kegan de mon désir de traduire le livre Immunity to change, il m’a posé deux questions :

  • As-tu déjà traduit un livre ?
  • Est-ce que tu as un éditeur ?
  • La réponse est non, mais j’insiste, je pense être la plus qualifiée, la plus enthousiaste, et pourquoi pas un passe-droit pour moi ? Hein ?
    Après avoir rêvé pendant trois mois que l’éditeur allait tomber du ciel et que je serais le traducteur officiel, j’ai entrepris de chercher un éditeur.
    Mais tiens j’y pense, je connais un éditeur !
    Ce qui montre bien que le travail de mise au jour de ma grande croyance permet d’élargir les capacités mentales de mon cerveau.

    Facebooktwitterpinterestlinkedinmailby feather

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.