Le « tipping point » du processwork francophone

Le processwork, diffusé dans le monde entier par Arnold et Amy Mindell, tire ses racines de la psychanalyse jungienne, du chamanisme et de la physique quantique. L’école française met l’accent sur les processus de groupe qui permettent de « jouer » les conflits en cours dans un groupe, une organisation, une famille. …

Continue reading

Dans le feu des conflits

Dans tout groupe, dans toute interaction, se joue une gamme de tensions autour de questions liées à la diversité des points de vue, modes de fonctionnement et de communication, blessures passées, injustices, privilèges. Une des raisons les plus communes qui fait que ces questions ne sont pas abordées, c’est parce …

Continue reading

Les conflits de communication

Parmi les présupposés du Process Work sur le conflit, certaines sont particulièrement éclairants dans des conflits personnels ou de groupe concernant la communication. Exemple : Les personnes qui parlent trop, qui parlent longuement, qui font de belles phrases, m’insupportent. A l’inverse, ma communication est inefficace parce qu’elle est tellement condensée qu’elle …

Continue reading