Le pouvoir et l’amour

Je me suis intéressée à ce livre parce qu’il a été le fruit d’une tentative avortée de crowdfunding pour sa traduction par les Editions Colligence.
Dans l’introduction, l’auteur Adam Kahane, insiste sur l’importance non seulement de l’amour (le moteur de l’unité) mais aussi du pouvoir (le moteur de l’auto-réalisation) pour éviter de rester bloquer à recréer la réalité existante, ou pire encore. L’amour seul, peut être dangereux.
Après vingt ans d’essais et d’erreurs, l’auteur confirme les paroles de Martin Luther King, un des plus grands activistes du changement social non-violent :

Le pouvoir sans l’amour est imprudent et abusif.
L’amour sans le pouvoir est sentimental et anémique.

Si nous voulons réussir à co-créer de nouvelles réalités sociales, nous ne pouvons choisir entre le pouvoir et l’amour. Nous devons choisir les deux. Et ce livre explore comment.

Facebooktwitterpinterestlinkedinmailby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.