Performance et haine de soi

Pour être son meilleur ami, il est nécessaire de refuser la performance, qui est une source de clivage mental et de haine de soi.
Ainsi, si je dois donner une conférence, je serai un simple participant, et je ne prétendrai pas hypnotiser mon audience au point qu’elle tombe en extase devant les choses magnifiques que j’ai dites.
C’est là qu’une certaine dose d’humilité doit intervenir, l’humilité est ma meilleure amie !
Il m’est arrivé d’assister à une très belle conférence, qui m’a donné les larmes aux yeux, et j’ai eu envie d’applaudir.
Puis l’orateur a disparu. J’ai appris par la suite qu’il avait souffert d’une migraine si terrible qu’il avait dû s’aliter.
Bel exemple de haine de soi.

Facebooktwitterpinterestlinkedinmailby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.