La possibilité d’un changement

L’immunité au changement est cet équilibre qui existe entre nos aspirations les plus profondes et toutes les actions contre-productives que nous faisons pour nous protéger, mus par une croyance profonde et inconsciente, notre « big assumption ».
Cet été, j’en avais assez d’être une personne-mais, pas vraiment une looseuse, mais quelqu’un qui peine et qui a du mal, et qui clairement, déçoit ses profs et ses parents en ne réussissant pas comme ils l’auraient souhaité.
Je voulais sortir du cycle de la rancune et du ressentiment : « Je n’ai pas eu de chance, de toute façon, je n’étais pas faite pour réussir ».
Alors j’ai ressorti un livre datant de 2001, qui laissait percevoir quelque chose de vraiment différent ; c’était
« How the way we talk can change the way we work » ou « Sept langages pour une transformation » de Robert Kegan et Lisa Laskow Lahey.

Je pense sincèrement que le chemin qui m’a conduit dans une librairie de Brooklyn pour acheter ce livre en juin 2005 a un sens et je me souviens de ce jour-là.
Ce livre a accompagné des changements professionnels successifs.
J’ai découvert au mois d’août 2010 que les auteurs avaient publié un nouveau livre.
Que j’ai dévoré.
Et je voudrais témoigner ici de tous les changements qui se sont produits dans ma vie depuis.

Facebooktwitterpinterestlinkedinmailby feather

Un Commentaire

  1. Depuis cette lecture, j’ai même changé de pseudo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.