Introduction à Compassion et Self-Hate

en français Soyez votre meilleur ami, par Théodore Rubin

Souffrant d’une profonde dépression, l’auteur réalise soudain

Qu’il était en train de se battre lui-même, psychologiquement, sans pitié

Le mesure de son droit d’exister était basé seulement sur ses réalisations. Un échec apparent était suffisant pour déranger cet équilibre fragile et pour provoquer une dépression.

Grâce à la compassion de son psychothérapeute, il décide une nuit de :

Laisser tout aller

ce qu’on peut traduire je pense par Lâcher prise.

Cela représentait une acceptation totale de soi, de la partie saine comme de la partie malade.

La haine de soi est l’agent anti-thérapeutique le plus fort qui existe. Son potentiel de destruction est presque illimité.

La bonne nouvelle, c’est que toute relation, qu’elle soit professionnelle ou autre, qui finalement réduit la haine de soi et augmente la compassion, contribue à un effet thérapeutique à long terme, qui peut être permanent. Ce processus permet la croissance, la créativité, et des relations constructives.

La première étape vitale est de reconnaître l’ennemi : la haine de soi et d’en comprendre la nature.

La dernière section du livre est consacré à une ré-évaluation pleine de compassion de notre valeurs culturelles les plus destructrices.

Facebooktwitterpinterestlinkedinmailby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.