La nutrition « Intégrale »

La pratique de la vie intégrale permet de se développer dans bien des domaines (corps, esprit, cerveau, ombre), et d’intégrer dans chaque action une multitude d’aspects (intérieur et extérieur, individuel et collectif).
Cela peut être illustré par la nutrition intégrale.
Elle implique un élément intérieur et individuel, mon corps physique, mon aspect, mon état de santé, mon bien être, mon corps subtil : manger consciemment et en prenant conscience de ce que l’on mange, manger dans un beau décor que l’on s’offre, dans de la belle vaisselle, goûter, sentir, déguster les aliments, ne pas s’alourdir en mangeant avec excès, diminuer les excitants sociaux qui modifient notre conscience (café, alcool), s’accorder du temps pour bien se nourrir.
Elle comprend de nombreux aspects collectifs, comme préparer ensemble des repas, partager un repas, manger en bonne compagnie au lieu de manger avec la télévision, mettre la table, planifier les repas de la semaine, aller au marché et parler avec les commerçants.
Elle peut impliquer un intérêt pour le monde environnant, manger des produits locaux et de saison, limiter son empreinte sur la nature, limiter les déchets produits, choisir où on se procure sa nourriture.
Elle peut comporter un engagement envers le monde et l’avenir : manger végétarien pour ne pas tuer d’animaux ou ne pas manger plus que sa part des ressources de la planète, manger un bol de riz pour être solidaire, refléter des croyances religieuses, pratiquer le jeûne, remercier pour ce repas, finir son assiette par solidarité.
La nutrition est vraiment un bon sujet d’étude pour évoluer vers une vie plus complète et plus consciente !

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmailby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *