Neale Donald Walsch et la vérité

Dans le petit opuscule Changer pour se libérer, l’auteur de Conversations avec Dieu propose quelques exercices très simples à la portée extraordinaire.
Tout d’abord, il suggère, à propos de cinq évènements traumatisants de votre vie, de vous demander ce qu’il s’est passé réellement (en faisant abstraction des émotions qui rendent ces évènements inoubliables), puis de réfléchir sur les conséquences à long terme de ces moments vécus comme négatifs.
J’ai fait l’exercice et je dois constater que pour la plupart, les conséquences ont été extrêmement bénéfiques.
Ensuite, il s’agit de faire le même genre d’inventaire pour toutes les situations marquantes de notre vie.
L’étape suivante consiste à écrire tout ce qu’on n’ose pas dire aux personnes avec qui on a des problèmes en suspens, le but étant – bien sûr – de réussir finalement à leur lire et donc de régler les conflits latents et se libérer des ressentiments empoisonnants. Les Alcooliques Anonymes ont bien compris que le ressentiment est un poison qui peut les pousser à retomber dans leur addiction.
Enfin, Neale Donald Walsch nous propose la séquence suivante dont on voit tout de suite qu’elle va nous faire progresser à la Puissance 100 :

  1. Se dire la vérité à soi-même, à propos de soi
  2. Se dire la vérité à soi-même, à propos d’autrui.
  3. Dire la vérité à autrui, à propos de soi.
  4. Dire la vérité à autrui au sujet de quelqu’un d’autre
  5. Dire la vérité à tout le monde à propos de tout !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmailby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *