Robert Kegan : à quoi sert un cerveau auto-transformant ?

Dans cette conférence pour la Royal Society for promotion of Arts, etc… (RSA), Robert Kegan nous offre sa nouvelle théorie. Le cerveau auto-transformant est – à l’heure actuelle – l’état ultime de développement mental.
Comme cet état est très rare (environ 1%), et qu’il est rarement atteint avant le milieu d’une vie (la cinquantaine donc), Kegan fait le postulat que, comme l’humanité est de plus en plus nombreuse et que de nombreux êtres humains sont capables de vivre une génération supplémentaire après la phase de fertilité, le but de leur existence est que :

Notre espèce est en train de travailler collectivement à faire émerger quelque chose

Le propre du cerveau auto-transformant est d’être capable de voir en même temps une chose et son contraire, le noir et le blanc. A la fois l’extraordinaire générosité, le sens du sacrifice, la créativité, et la capacité à l’auto-destruction instantanée.

Et également intégrer mon ennemi en moi. (c’est moi qui commente)

Kegan conclut en disant que le meilleur moyen d’aider l’humanité à sortir de l’enfer, c’est de travailler à promouvoir le développement mental autour de soi.

Lien vers la vidéo

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmailby feather

Une réflexion sur “ Robert Kegan : à quoi sert un cerveau auto-transformant ? ”

  1. Christophe Morin sur

    Bonjour,

    j’aurais aimé savoir comment « self-authoring mind » a été traduit en français, cerveau autodidacte ?

    Merci!

    Christophe Morin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *